Affichage de 1 Résultat(s)
Poésie

T’aimer malgré tout

À toi, père violeur. À toi, fils agresseur. À toi, ami déchu que l’on s’évertue à protéger. Au frère que l’on préfère à la violente vérité. La vie se poursuit alors que tes crimes restent impunis. Et nous n’avons jamais cessé de t’aimer. Confus·es, attristé·es et désemparé·es. C’est ainsi que l’on s’est senti lorsqu’on l’a …